UAI

(L'UAI)² a des athlètes qui connaissent le prix de l'effort,
Tous leur coeurs, tous leur corps sont à la fête, quand ils combattent les plus forts,
Dans l'adversité se dégage les traits des hommes (de demain)²,
Et nous sommes dans les orages les perdants qui ne regrettent rien.

(Mais le sort)² n'est pas sévère pour les gadz qui savent oser,
(La victoire)² que l'on espère vient souvent les récompenser,
Civils et universitaires craignent l'UAI (des gadzarts)²,
Dont le passé et les colères font trembler les clubs de toute part.

(Dans le soir)² un chant s'élève vous croyez qu'ils viennent de gagner,
(Attention)² car ces élèves sont des gars des Arts et Métiers,
Et quand leur joyeuse cohorte vient de chanter dans ce pays plein de vie,
Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent qu'importe s'ils conservent l'esprit de l'UAI...

 
. . .